Je vous parle d'un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaitre !!!

Publié le par la fee viviane

Mes amis,

 

la politique menée par les dirigeants européens nous mène vers le précipice, nous avons encore une petite chance d'en réchapper !!

 

combien de temps encore les responsables de l'Europe vont-ils abusé de notre patience ? combien d'années de souffrance la classe qui nous dirige va-t-elle infliger aux peuples ? 

 

Au moment ou le gouvernement de notre cher pays présente le budget pour 2013, au goût d'huile de foie de morue, le nombre de chômeurs a largement dépassé les 3 millions, et les usines ferment les unes après les autres !! A l'oeuvre depuis plusieurs mois la politique de la dégradation ne doit rien au hasard !! Elle est le résultat de la politique consciente et volontaire imposée par les tenants de la rigueur, au nom de l'orthodoxie financière, les gouvernants ont été contraints de mener en même temps une politique de restrictions des dépenses publiques. Dans ces conditions, la croissance européenne déjà réduite ç peau de chagrin ne pouvait continuer. Nous compterons bientôt 200 000 chômeurs de plus, d'ici à fin 2013, peut-être avant. La moitié des jeunes d'européen du sud sont privés d'emploi ! La récession qui touche tout le monde, y compris l'Allemagne, même si elle s'en défend se poursuit, et ce qui est sur c'est que le budget 2013 manquera ses objectifs de réduction des déficit et la promesse d'inversion de la courbe du chômage ne  sera pas tenue !!! 

 

le désespoir et la colère se répand déjà dans toute l'Europe du sud, les manifestations deviennent violentes, on compte un mort ce jour en Grèce ! Le pouvoir d'achat des travailleurs est amputé, les usines ferment, les failittes se multiplient, les assurés sociaux renoncent aux soins, les chantiers à l'arrêt et les friches industrielles s'instellent dans le paysage de l'Europe méridionale ! 

 

Alors tout cela sent un pan d'histoire oublié : la grande crise de 1929, et la vie politique elle aussi calque ses déboires sur ceux des années trente : discrédit des élus(pas un jour sans son "affaire" de corruption ou autres) désertion civique, colère sporadique, montée des partis anti-système. On a même réussit le tour de force dans cette union née pour prévenir le retour de la guerre , de ressusciter un parti nazi.....

 

Les épargnants sont plutôt âgés et prospères, vivants dans le nord protèges par leur épargne et leurs fonds de pension, les classes installées échapperont aux conséquences de cette crise et ce sont les jeunes et les travailleurs non qualifiés qui paieront l'addition finale.

 

Pourtant les solutions existent : ces solutions son à mettre en oeuvre par tous les pays de la zone euro, même si le nôtre devrait montrer l'exemple : restruration de la dette, suspension des intérêts, intervention directe de la BCE afin de sauver les pays en difficulté, eurobonds, fonts de relance de l'union alimenté par une fiscalite unifiée , les moyens technique sont archi connus, il faut choisir les plus adéquat et les combiner cela ne représente pas de difficultés insurmontable pour le moment c'est la volonté qui manque, mais lorsque notre beau pays sera aux mains des fonds de pensions américains et anglais, ainsi que allemands  nous ne pourront plus rien faire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article