Que notre France est belle !!!!!

Publié le par la fee viviane

 

 

On est saisi de stupeur devant la décision d'attribuer le prix Nobel de la paix à l'Union européenne. Incrédulité, colère, honte, aucun mot n'est assez dur pour qualifier la réaction à cette indignité. Après la farce sinistre du même prix décerné à Obama, le comité norvégien récidive avec le couronnement d'un cadavre d'organisation qui a participé activement aux guerres contre la Yougoslavie et la Libye, a été le complice des agressions de l'OTAN contre l'Irak et l'Afghanistan et a soutenu le raid français contre la Côte d'Ivoire. Un palmarès de morts et de ruines qui a prolongé dans le sang – en plus réduit mais en aussi meurtrier – le carnage de la Seconde guerre mondiale.

Un cadavre d'organisation qui, non content de détruire par le feu les armées résistant à Washington, détruit par l'austérité et la pénurie les peuples victimes de la crise. Autrement dit, guerre sur tous les fronts, militaire et civil. Et c'est cette Union européenne incendiaire qu'on décore des lauriers de la paix après avoir honoré le dévastateur président de l'impérialisme américain ! Les deux clowns d'Oslo – le président Thorbjörn Jagland et l'éminence grise Geir Lundestad – qui décident des nobélisés en secret, nous offrent un délire kafkaïen dans le monde inversé d'Alice. Il ne leur reste plus qu'à coiffer de plumes de colombes l'OTAN elle-même pour achever leur grotesque prestation. 
 

Mais pourquoi s'étonner. Cet Oscar de la servilité ne fait que refléter l'état de notre Occident. En flattant les satellites de l'Empire de Washington. Les laquais empressés comme notre gouvernement dont on espérait quelques velléités de renouveau, mais qui se révèle aussi inféodé au Nouvel ordre mondial que son prédécesseur. Et aussi bon artisan de la déchéance de notre pays. Même mépris de la démocratie et de l'indépendance. Même culte d'une Europe imaginaire en voie de décomposition.

Le funeste traité TSCG adopté sans changement à coups d'avertissements, de pressions, de menaces et de chantages. Continuité parfaite en matière de politique étrangère. Du dépeçage de la Serbie à l'offensive contre Damas, en passant par la destruction de la Libye, Kouchner, Juppé et Fabius sont les maillons d'une même chaîne de crimes internationaux défiant morale et bon sens. Nous avons reconnu le pseudo-Etat du Kosovo que la majorité des pays de l'ONU ignore. Nous sacrifions nos soldats dans la guerre perdue en Afghanistan. Nous avons détruit l'Etat le plus prospère d'Afrique en faisant assassiner Kadhafi. Nous braillons à l'élimination de Bashar al Assad qui fait barrage aux fanatiques de l'islam. Nous avons remis le pouvoir aux voisins d'Al Qaeda à peu près partout où ils travaillaient à le conquérir.

Les alliés de notre république laïque sont l'Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweit, les Emirats Arabes Unis, les pays les plus réactionnaires et religieux du monde, banquiers des fondamentalistes d'Allah. En un mot, La France, salivant devant le pétrole et le fric, prend toutes les positions qui en font un sujet mondial d'hostilité ou de risée. Que peut-on imaginer de mieux pour accélérer la descente aux enfers d'un grand pays dont de Gaulle avait rétabli la souveraineté et le prestige ?

 

La soi-disant gauche prend le relais de la droite pour tuer la France. Il ne reste plus qu'un sursaut populaire pour empêcher les Fabius et consorts de planter les clous dans son cercueil.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Moi aussi je préfère ceux qui se battent! Mais force nous est faite de constater que les printemps arabes dont nous nous étions réjouis en commun, n'ont pas débouché sur la démocratie mais sur une
prise de pouvoir des intégristes. En Europe qu'on le veuille ou non nous sommes en démocratie... Si par malheur on nous divise nos retraites nous n'irons pas brandir des drapeaux rouges pour la
bonne raison que nous en sommes incapables, nous laissons ce soin aux jeunes nous nous sommes battus en notre temps, maintenant à vous.
Répondre
C
Un dictateur est-il préférable à un peuple fanatique ou fanatisé? Grande question... A part Marine qui est sûre d'elle, les autres se posent des questions.
Répondre
L


moi je préfère un peuple qui se soulève comme en Espagne, au Portugal, en Italie ou cela commence et bientôt nous car la cure d'autérité ne fait que commencer, lorsque vos retraites seront
amputées du tiers comme au Portugal et de la moitié comme en grèce que ferez-vous ?